DEAUVILLE : destination francilienne

© Logic-Immo - publié sur Barnes Deauville le 25/08/2015

Même si les prix immobiliers ont baissé, le marché reste actif grâce aux parisiens en quête de résidences secondaires.

Le plus recherché reste le centre-ville car on peut tout faire à pied.

Le marché s'est stabilisé et revient à la normale surtout par rapport aux cinq dernières années. Les charges, les travaux de copropriété et l'état du bâtiment sont des critères importants pour notre clientèle composée majoritairement de Franciliens en quête de résidences secondaires. Que ce soit pour un week-end, les vacances ou pour passer ses vieux jours, Deauville est la destination idéale. Le centre-ville est le secteur le plus recherché car on peut tout faire à pied, accéder aux commerces comme aux différentes activités (théâtre, cinéma, golf, hippodrome). Cet engouement profite aux appartements de deux et trois pièces qui s'affichent de 4 500 à 5 000 euros/m². Avec un budget de 800 000 euros, il est possible d'acquérir une maison normande proche du centre-ville et de la plage avec, a minima, trois chambres, un petit jardin et un emplacement de stationnement. D'autres secteurs sont également appréciés, à l'image de Tourgéville et Trouville.

Pascal Le Bellego
Directeur de Century 21 Tirard-Gardie
Century 21
72 D, rue Désiré-le-Hoc
14800 Deauville
Tél. : 02 31 81 81 81
Fax : 02 31 81 81 82
gardie2@wanadoo.fr
www.century21tirardgardie.fr

 



Ce sont les acquéreurs qui décident du marché et qui tentent de négocier 10 à 30 % de moins que les prix affichés.

Notre clientèle de la région parisienne recherche une résidence secondaire ou un pied-à-terre, de préférence au centre de Deauville à l'entrée de la rue de la République pour effectuer l'ensemble de ses courses à pied. Un studio s'affiche entre 120 000 et 150 000 euros, tandis qu'un deux-pièces de 40 à 50 m² le sera entre 160 000 et 270 000 euros. Les maisons, plus rares, se négocient de 500 000 au million d'euros. Aujourd'hui, ce sont plutôt les acquéreurs qui décident du marché et qui tentent de négocier 10 à 30 % de moins que les prix affichés. Les appartements de qualité vont facilement se vendre alors que ceux présentant quelques défauts auront beaucoup de difficultés à trouver preneur. Enfin, en raison des charges et des taxes foncières de plus en plus élevés, certains préfèrent partir en voyage ou avoir recours à l'hôtellerie de luxe plutôt que de passer à l'achat d'une propriété.

Pascal Corbonnois
Directeur d'Orpi Deauville
Orpi
1, rue Désiré-le-Hoc
14800 Deauville
Tél. : 02 31 87 88 88
Fax : 02 31 87 88 89
orpi.deauville@orpi.com
www.orpi.com/orpi.deauville

 



Les prix se tassent mais ce sont surtout les délais de transactions qui se sont considérablement allongés.

Depuis le début de l'année, le marché est tendu bien qu'il y ait eu le retour d'une belle clientèle depuis la rentrée. Les prix se tassent mais ce sont surtout les délais de transactions qui se sont considérablement allongés, passant de deux mois à presqu'un an. Malgré tout, Deauville reste l'une des stations balnéaires les plus prestigieuses de France, prisée des Parisiens en résidence secondaire, la capitale n'étant qu'à deux heures en train. Ils peuvent y trouver des maisons de 500 000 au million d'euros, les biens d'exception pouvant atteindre plusieurs millions. Les appartements, quant à eux, se vendent, suivant leur état et les prestations de l'immeuble, de 4 500 à 6 500 euros/m². Notre clientèle recherche l'hypercentre : accessible par la gare, où tout peut se faire à pied. Enfin, les acquéreurs au budget plus restreint peuvent trouver la perle rare en faisant des compromis sur l'ascenseur ou la terrasse, ou en étendant leur recherche dans les hauteurs de Deauville ou à Trouville.

Yann Migeon
Directeur de Bréville Immobilier Deauville et Trouville
Bréville Immobilier
72, rue Désiré-Le Hoc
14800 Deauville
Tél. : 02 31 87 88 50
deauville@breville-immobilier.com
www.breville-immobilier.com

 



Il est possible d'emménager en centre-ville dans un trois-pièces de 4 800 à 5 000 euros/m².

Contrairement à 2009, nous constatons une baisse des prix et du nombre d'acquéreurs. Malgré tout, Deauville reste un secteur privilégié avec une très forte demande. Les biens au juste prix trouvent rapidement preneur, notamment auprès de retraités parisiens en résidence secondaire. Deauville est d'ailleurs considéré comme le 21e arrondissement de Paris. Cette clientèle apprécie les belles résidences bénéficiant de vues sur mer, idéalement situées dans le triangle d'or entre la place Morny et l'hôtel Royal, à 6 500 euros/m² environ. Néanmoins, il est possible d'emménager en centre-ville dans un appartement de trois pièces dans une fourchette moyenne de 4 800 à 5 000 euros/m². Les maisons sont peu nombreuses et partent à des prix très élevés. Pour trouver de très belles propriétés avec un jardin, il faut se tourner vers les villes limitrophes de Touques, Saint-Arnoult, Tourgéville et Benerville-sur-Mer.

Melynda Vassel
Négociatrice de Foncia Syndeco
Foncia Syndeco
17 place Morny
14800 Deauville
Tél. : 02 31 14 94 21
Fax : 02 31 14 62 72
deauville@foncia.fr
www.foncia.fr



Retrouvez cet article dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant :
http://www.logic-immo.com/actus-immobilier/2014/11/28/deauville-destination...


A Deauville et Trouville, le centre et la mer sont des plus

Morgane BULAND Après une fin d'année difficile, le marché de l'immobilier semble reprendre des couleurs à Deauville et Trouville. Centre-ville et proximité des plages sont plébiscités. Une prise de.........

25/08/2015 | Ouest-France | 3438 vus | 0 com.
DEAUVILLE : PARIS SUR MER

La station balnéaire à la réputation haut-de-gamme conserve toujours une belle cote auprès d'acquéreurs parisiens en quête de résidences secondaires. État des lieux. Ville côtière baignée par la Manche à l'embouchure de la Touques, Deauville est.........

25/08/2015 | Logic-Immo | 3064 vus | 0 com.

Deauville et sa région
Actualité immobilière de Deauville